Histoire de Contact

A l’origine

En avril 1972, le New York Post publie une lettre de Jeanne Manford, dont le fils gay avait été violemment agressé en raison de son orientation sexuelle. C’est sûrement la première fois qu’une mère déclare publiquement : « Oui, j’ai un enfant homosexuel ».

Deux mois plus tard, Jeanne Manford et son fils, Morty, défilent ensemble à la Gay Pride de New York. Jeanne brandit une banderole : « Parents de Gays : Unis dans le soutien en faveur de nos enfants. » De nombreux jeunes gays et lesbiennes viennent alors lui demander de l’aide pour parler à leurs parents.

Répondant à un fort besoin, elle crée à partir de 1973, des groupes de soutien qui s’étendent sur tout le territoire américain. L'association P-Flag (Parents, Families and Friends of Lesbians And Gays), littéralement « Le drapeau des parents », est depuis largement reconnue aux Etats-Unis.

En Europe, une association abordant les thèmes similaires existe en Belgique depuis le début des années 1980.

1992

Constatant la problématique du rejet des jeunes gays séropositifs et la situation des parents démunis par ce sujet, deux membres associatifs du MAG (Mouvement d’Affirmation des jeunes Gays et lesbiennes) et d’Act Up s’inspirent du modèle de P-Flag outre-Atlantique pour entamer une action commune visant à aider les jeunes gays, leurs familles et leurs proches à s’écouter et à se comprendre.

À Paris, les premières permanences téléphoniques hebdomadaires et les premiers Groupes d’Écoute et de Parole (GEP) mensuels sont rapidement mis en place de manière intimiste par des parents.

1993-1994

La première association CONTACT formée de parents, de gays et lesbiennes est créée à Paris en 1993 pour soutenir et accompagner d’autres parents dans l’acceptation de l’homosexualité de leurs enfants. Le but était d’empêcher les conduites à risques de ces derniers dues à la précarité liée au rejet.

Très rapidement, l’association connait une demande grandissante et rencontre l’intérêt des homosexuel·le·s. CONTACT devient un lieu d’écoute et d’échange entre des lesbiennes, des gays et leurs parents et proches afin de répondre aux difficultés exprimées par les jeunes à parler de leur orientation sexuelle à leurs parents, prévenir les situations conflictuelles et les risques de rupture.

Face aux sollicitations venant de toutes les régions de France, la création d’associations départementales devient une évidence.

L’engagement de personnes LGBT et de leurs proches est la preuve de l’utilité de CONTACT. Cette spécificité unique en France devient le socle commun à toutes les associations CONTACT qui partagent la même éthique.

1999

En 1999, CONTACT obtient l’agrément national « Jeunesse et éducation populaire » du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports.

2001

Devant le besoin de conserver un objectif commun et une uniformité, les différentes associations départementales se regroupent et créent  l’Inter CONTACT en 2001.

2002

Le SNAC (Séminaire National des Associations Contact) est né en 2002, à l'initiative de CONTACT Isère. Devant l'enthousiasme engendré par cette première édition, cet évènement est depuis renouvelé chaque année. C'est ainsi l'occasion d'encourager des échanges inter-régionaux et de porter une réflexion collective.

2006

En complément du site internet, le forum de discussion est mis en ligne en 2006 et permet d’échanger 24h/24 et 7j/7.

2005-2008

Entre 2005 et 2008, après une période de préparation (mise en place d’outils pédagogiques, formations des équipes d’intervenants) CONTACT intervient auprès de nombreux élèves de collèges et lycées, ainsi qu’auprès de nombreux professionnels travaillant en relation avec des jeunes. Progressivement, CONTACT est reconnue comme association de premier plan pour les Interventions en Milieu Scolaire (IMS) dans le cadre d’une sensibilisation aux conséquences des discriminations et injures homophobes.

2008

L’Inter CONTACT devient l’union des associations CONTACT France en 2008 et forme un réseau soudé contribuant à l’obtention de l’agrément national « Éducation Nationale ». Délivré par le Ministère de l’Éducation Nationale, il confirme la qualité et l’intérêt du travail effectué jusque là et encourage la poursuite des IMS qui permettent de lutter contre les discriminations dont l’homophobie.

L’année 2008 marque également l’édition et la distribution par CONTACT de la brochure Homophobie et Éducation, principalement à destination des professionnels de l’éducation.

2011

En 2011, CONTACT s’engage plus largement sur la problématique liée au coming out et à l'accueil des personnes bisexuelles ainsi que les ami·e·s et proches de personnes LGB.

2012-2013

Face aux actualités de 2012, CONTACT prend position en faveur du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe ainsi que pour la PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour les couples de femmes.

2013

Le prix Pierre GUENIN récompensant une personne pour son action au cours de l'année dans le combat contre l'homophobie et la reconnaissance des droits des LGBT, a été décerné en 2013 à Sophia ARAM (humoriste et chroniqueuse). Celle-ci décide alors de le reverser à l’association CONTACT pour son caractère familial.

2015

En 2015, CONTACT France intègre la transidentité dans ses thématiques abordées et rejoint CONTACT Paris Ile-de-France pour ses participations à l'Existrans.

Aujourd'hui

Aujourd’hui, le nombre d’associations à travers le pays dépasse la vingtaine et constitue le solide réseau national CONTACT France qui fête cette année ses 25 ans !

logo-25-ans-site-web-320x180.png

Carte de France

Nous joindre

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier si vous êtes bien un humain et non un robot.
4 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.