Le Spirit Day 2019 à Bordeaux en images

Le Spirit Day 2019 à Bordeaux en images

22/10/2019

Tous les ans depuis 2010, le Spirit Day est célébré en octobre (généralement le troisième jeudi du mois) en soutien aux jeunes LGBTQI+ victimes de harcèlement et de violences, en particulier à l’école. Lancée par une jeune Canadienne, Brittany McMillan, l’idée est depuis soutenue par de nombreuses célébrités qui s’associent à cette journée.

Depuis 2016, l'association Contact Aquitaine a développé le Spirit Day dans les établissements scolaires de la région bordelaise, en proposant des "kits d'animation" pour cette occasion (bracelets violets, affiches et flyers explicatifs...). Le principe est de créer au sein des établissements une opération de communication, visible de tous, à laquelle chacun, adulte (personnel de direction, enseignant, vie scolaire, personnel administratif...) ou élève, peut participer en affichant un signe visible, un bracelet violet, symbole de son engagement contre l’homophobie et la transphobie.

2019_10_spirit_day_2019_bordeaux_affiche_et_flyer.jpg

Nous recevons généralement un bon accueil dans une bonne partie des établissements qui jouent le jeu et semblent conscients de l'importance du moindre geste de soutien, certains établissements ou jeunes ont même mis en place des ateliers thématiques, stands... A l'inverse, notre équipe est parfois étonnée voire exaspérée par la réaction d'autres établissements : il y a quelques jours encore, un lycée nous a répondu qu'il ne souhaitait pas participer au Spirit Day car "il y a trop de sollicitations, pourquoi privilégier une problématique plutôt qu'une autre, en particulier une problématique à la mode telle que la discrimination et le harcèlement des personnes LGBT ?". Sans commentaire... Heureusement, ces établissements sont une minorité et cela n’enlève rien à notre motivation pour faire évoluer les mentalités et faire en sorte que tou·te·s ces jeunes sachent qu'ils ne sont pas seul·e·s !

Cette édition 2019 du Spirit Day dans la région bordelaise a été un succès, avec pas loin d'une dizaine d'établissements scolaires  qui ont participé à l'opération, et des retours très positifs. Exemple au Lycée Jean Monnet de Blanquefort où plus de 500 bracelets ont été distribués, avec des élèves volontaires qui ont tenu un stand d'info dans le lycée, et quelques uns qui étaient habillés en violet. Bravo également au Lycée des Métiers d'Art Toulouse-Lautrec (Bordeaux), toujours moteur dans la lutte contre les discriminations, avec des personnels de l'accueil habillés en violet et une communication telle autour de l'opération que les fameux bracelets ont carrément manqué... L'IFP Bordeaux a également joué le jeu une nouvelle fois en relayant l'opération auprès de ses élèves !

spirit-day-2019-bordeaux-montage.jpg

 

 

Jeudi, 17 octobre, 2019

Nous joindre

CAPTCHA
Cette question permet de vérifier si vous êtes bien un humain et non un robot.
1 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.